Jacques Legros (13h de TF1) reconnaît être "sorti de son rôle" après son coup de gueule

Jacques Legros serait-il sorti de son devoir d'impartialité le 17 avril dernier ? Alors à l'antenne du journal télévisé de TF1, le joker de Jean-Pierre Pernaut s'en prend violemment à La Poste : "Venons-en au scandale de La Poste. Bureaux fermés, ouverts quelques heures par jour au mieux, absence de personnel et mépris des clients qui font des queues interminables sur les trottoirs, en terme de service public, on a connu mieux, n'en déplaisent aux responsables qui affirment faire un effort", déclare-t-il quelques jours avant le coup de gueule de Jean-Pierre Pernaut, en duplex.

Dans une interview accordée à PureMédias, le journaliste de 68 ans est revenu sur l'origine de cette colère. "Est-ce-que je suis sorti de mon rôle ? Je vais vous dire : sans doute", avoue le présentateur. "Pourtant, je ne suis pas coutumier du fait. Je n'ai pas le souvenir d'avoir déjà été aussi virulent, mais dans ce cas précis, c'était lié à une histoire que j'ai vécue." Jacques Legros a assisté à une scène "scandaleuse avec des personnes en pleurs, en détresse, qui n'ont trouvé en face d'elles aucune humanité". Il reconnaît tout même que l'accueil des clients avait complètement changé le lendemain. "Je revendique ma réaction, même si elle était sans doute maladroite, trop forte", s'explique le joker. "La scène en question m'a fait mal. Ce qui m'a fait surréagir, c'est que j'ai vu des gens sans moyen de se défendre, face à une institution. C'est l'institution que j'ai attaquée, pas les postiers."

"Je

Retrouvez cet article sur GALA

Brigitte Macron se rappelle à ses élèves décrocheurs
Israel Kamakawiwo'ole, chanteur de "Over the Rainbow", mort tragiquement à 33 ans : qui était-il ?
PHOTO - Charles Leclerc, le pilote de F1 ami de Charlene de Monaco, devient égérie Armani
Amanda Sthers lassée qu'on la "ramène" sans cesse à son ex Patrick Bruel
« C’est bizarre », Jean-Pierre Pernaut critique sur la non réouverture des plages