Jacques Dutronc : ce jour où il a humilié sur scène Valéry Giscard d'Estaing lors d'un gala

·1 min de lecture

Jean-Marie Périer a l'esprit nostalgique. Le photographe replonge régulièrement dans ses archives pour témoigner des instants partagés avec les stars françaises. Le 8 mars 2021, il repensait à Françoise Hardy, avec laquelle il a eu une relation amoureuse. Si leur amour n’a duré que quatre ans, Jean-Marie Périer garde de précieux souvenirs de cette époque. Après l'avoir rencontrée en 1963, il est parvenu à la convaincre de se laisser aller face à son objectif. "Françoise détestait se faire photographier et elle n'avait aucune conscience de sa beauté. Je n'ai jamais vu plus séduisant et j'en suis tombé fou amoureux tout de suite. Pour la première séance, nous étions tous les deux très timides, on a marché dans Paris sans se dire un mot", confiait-il à La Dépêche en 2013. C'est en repensant à ces premiers instants partagés lors d'une séance photo que Jean-Marie Périer a publié l'un de ses clichés sur son compte Instagram. « Françoise Hardy et ma Pomme. Oui je l’admets, je donnerais n’importe quoi pour revenir à ce jour-là ! »

Si ses regrets d'avoir vu Françoise Hardy le quitter pour Jacques Dutronc semblent intacts, Jean-Marie Périer n'en reste pas moins fasciné par le chanteur. Le photographe l'a capturé dans sa pellicule à plusieurs reprises, comme ce jour de 1968, qu'il raconte sur son compte Instagram samedi 3 avril 2021. Le photographe a gardé de Jacques Dutronc un souvenir de rebelle, fou de scène : « Je crois qu’on ne peut pas imaginer aujourd’hui ce que Jacques était capable (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Florian Delavega en froid avec Jérémy Frérot ? Il fait le point sur leur relation dans 50' Inside
PHOTO Laura Tenoudji et Christian Estrosi affichent leur complicité sur Instagram
The Voice 2021 : pourquoi Marc Lavoine a choisi le rappeur Vald comme co-coach
Nicoletta : ses révélations sur son père qui a "abusé de l'innocence" de sa mère
Charlotte Gainsbourg a peur que son couple avec Yvan Attal ne "tienne pas"