Quand Jacques Chirac avait des vues sur la femme d’un autre chef d’Etat

Depuis le 26 septembre et la mort de Jacques Chirac survenue à l'âge de 86 ans, la boîte de Pandore autour de sa vie sulfureuse a été ouverte et son tempérament d'homme à femmes s'est révélé au grand public, accentuant un peu plus la légende de ce Casanova au grand cœur. Grand séducteur dans l'âme, Jacques Chirac ne s'était jamais caché de son attrait pour la gent féminine, que ce soit sa grande passion pour Jacqueline Chabridon, ou les rumeurs de relations intimes avec de nombreuses journalistes, sans parler des aventures qu'on lui prêtait avec les plus grandes stars du showbiz.

Un homme volage, séducteur invétéré, dont les infidélités étaient connues de beaucoup, et qui ont été particulièrement difficiles à vivre pour sa femme Bernadette Chirac, vivant sans cesse dans la peur, la honte et devant être continuellement sur le qui-vive, à surveiller les allers et venues de son mari volage. Mais, aussi dans les dîners officiels lors de visites de chef d'Etat.

Ainsi, dans l'ouvrage Sexe, mensonges et politiques, écrit par Pierre Lunel et paru aux éditions de L'Archipel en 2012, l'auteur raconte cette étonnante histoire lors d'une rencontre au sommet entre le président français et son homologue syrien, comme pour entériner définitivement le tempérament de feu de Jacques Chirac : "Alors qu'il reçoit le président syrien, Jacques Chirac lorgne avec lourdeur sur sa très jolie épouse et demande à l'un des officiers de sécurité, qui a également des vues sur la jeune femme, de ne pas 'chasser

Retrouvez cet article sur GALA

VIDEO - Sophie Davant fait une étonnante confidence à propos du prénom de sa fille
Elizabeth II brise une tradition de Noël pour remonter le moral de Beatrice d'York
Elizabeth II a-t-elle sciemment snobé Meghan et Harry lors de son allocution de Noël ?
Meghan Markle : qui est Janina Gavankar, cette amie à laquelle elle fait tant confiance ?
Le prince Andrew culotté : sa référence à l'affaire Epstein sur sa carte de vœux