Jacques Chirac séducteur : quand Bernadette lui trouvait des excuses

Le couple de Bernadette et Jacques Chirac a résisté contre vents et marées. Ni les affres de la vie politique, les coups bas des adversaires, ni la maladie de leur fille Laurence ne les a séparé. Plus surprenant encore, Jacques Chirac et son épouse sont parvenus à surmonter les nombreuses infidélités de l'ancien président. Un homme à femmes, séducteur, ne cherchant même pas à cacher ses multiples conquêtes. Un affront pour Bernadette, qui a pourtant tenu bon.

Dans son ouvrage Conversation, paru en 2001 chez Plon, Bernadette se confiait sur l'attrait exercé par son époux sur la gent féminine "Il avait un succès formidable. Bel homme et puis très enjôleur, très gai, alors les filles, ça galopait (…) et puis le pouvoir attire." écrivait-elle alors. L'ex première Dame parvenait même à justifier les incartades de son époux, qu'elle jugeait finalement inévitables : "Les femmes s’approchent comme des papillons. On retrouve cela dans toutes les professions. Un grand chirurgien, un grand médecin, un ministre… Bon c’est humain, mais il faut quand même tenir !"

Et Bernadette a tenu. Même lorsque son mari a sérieusement envisagé de la quitter pour sa maîtresse Jacqueline Chabridon. C'est elle qui lui fait alors comprendre que les français n'éliront jamais un homme divorcé. Jacques Chirac finit donc par renoncer, mais quelque chose se brise irrémédiablement. Un épisode, relaté par Robert Schneider dans le livre Premières dames : "Elle ne réagit pas à la manière de Danielle Mitterand : Je te

Retrouvez cet article sur GALA

Emmanuel Macron doit trancher à Paris entre Griveaux et Villani : « osera-t-il le faire ? »
Emmanuel Macron et Edouard Philippe : ces dépenses entourées de mystères
Laurent Lafitte : cette passion dingue, "pas loin du serial killer"
Mariage de la princesse Beatrice : le lieu "idéal" enfin trouvé ?
PHOTOS - Jade Hallyday, 15 ans et un look déjà très travaillé !