"Jacques Chirac n’avait pas le temps de s’occuper de ses filles" : les confidences de son ancien chauffeur

Il est décédé voilà bientôt quatre mois, mais on a l'impression qu'il n'a jamais été aussi présent. Depuis le 26 septembre et la mort de Jacques Chirac survenue à l'âge de 86 ans, la boîte de Pandore autour de sa vie sulfureuse a été ouverte et son tempérament d'homme à femmes s'est révélé au grand public, accentuant un peu plus la légende de ce Casanova au grand cœur. Redoutable séducteur dans l'âme, Jacques Chirac ne s'était jamais caché de son attrait pour la gent féminine, que ce soit sa grande passion pour Jacqueline Chabridon, ou les rumeurs de relations intimes avec de nombreuses journalistes, sans parler des aventures qu'on lui prêtait avec les plus grandes stars du showbiz.

Si bien que depuis sa disparition, ce ne sont pas ses exploits politiques qui sont mis en avant, mais plutôt son côté d'homme volage, séducteur invétéré, dont les infidélités étaient connues de beaucoup, et qui ont été particulièrement difficiles à vivre pour sa femme Bernadette Chirac, vivant sans cesse dans la peur, la honte et devant être continuellement sur le qui-vive, à surveiller les allers et venues de son mari volage. Mais, apparemment, Bernadette n'a pas été la seule femme de la vie de Jacques Chirac à être délaissée par l'ancien président de la République. Ses deux filles, la regrettée Laurence et "l'âme-soeur" Claude, ont elles aussi souffert de l'absence paternelle, comme le révèle son ancien chauffeur dans un nouveau livre à paraître à la fin du mois.

Ainsi, dans l'ouvrage intitulé En route

Retrouvez cet article sur GALA

VIDÉO - Rachel Legrain-Trapani “poursuivie” par les paparazzis : “c’est horrible et violent”
"Bernadette Chirac a toujours subi sans broncher" : les confidences du chauffeur de Jacques Chirac
Meghan Markle : les (vraies) raisons de sa brouille avec Victoria Beckham
Bernard Montiel instrumentalisé pour nuire à Laeticia Hallyday ? Sa mise au point
PHOTO - Friends : Courteney Cox poste un cliché inédit, les fans deviennent dingues