Jacques Chirac et Edouard Balladur : les premiers signes de la guerre fratricide

"En 1993, Jacques Chirac comprend que celui qui lui faisait des notes est devenu une puissance politique, et qu’il n’entend pas partager le pouvoir avec lui", raconte Catherine Nay sur le ton de la confidence dans le second épisode consacré au couple Chirac- Balladur .

Edouard Balladur est devenu Premier ministre. Il est très populaire et sa relation avec Jacques Chirac commence à se détériorer.  Son "ami de trente ans" est en train de s’éloigner. Il ne répond quasiment plus à ses appels, et quand il le fait, c’est pour lui raccrocher au nez en prétextant qu’il n’a pas le temps. "Il ne voulait pas voir qu’Edouard était déjà devenu son patron. Puis il a compris que Edouard s’était préparé" détaille Catherine Nay.

Vous voulez écouter les autres épisodes du podcast "Inséparables" ?

>> Retrouvez-les sur notre site Europe1.fr et sur SpotifyApple PodcastsAmazon MusicDeezerYouTube  ou encore Dailymotion .

>> Retrouvez ici le mode d'emploi pour écouter tous les podcasts d'Europe 1

Dans ce climat de tension, un soir, Jacques Chirac décide d’annuler un dîner auquel il avait convié Edouard Balladur et son épouse Marie-Josèphe Delacour. Nicolas Sarkozy l’en dissuade, et le dîner se produit comme prévu. A un détail près : les Balladur n’arrivent pas seuls. Sans prévenir, ils débarquent chez les Chirac avec… leur chien. Bernadette Chirac voit rouge. "Mais regardez, pour qui se prennent-ils ?", imite Catherine Nay. Suite à cet affront, elle glisse à son époux : "Méfiez...


Lire la suite sur Europe1