Jacques Brel : ces curieux surnoms dont il affublait ses filles

Jacques Brel est un nom incontournable et intemporel de la musique française. Le chanteur belge né le 8 avril 1929 à Schaerbeek est mort le 9 octobre 1978 à Bobigny. C'est en 1984 que la biographie d'Olivier Todd intitulée : "Jacques Brel, une vie", est sortie pour la première fois. Un ouvrage qui sera réédité le jeudi 5 mai 2022, comme le rapporte le Gala. Un événement marquant, mais surtout une occasion pour l'auteur de revoir chaque détail croustillant de la vie du chanteur. Olivier Todd n'a pas manqué de passer la biographie au peigne fin. Parmi les moments marquants de la vie de l'auteur-compositeur-interprète, il y a ceux qu'il a passé avec ses trois filles, Chantal, France et Isabelle. Des enfants qui sont le fruit de sa relation avec son épouse, Thérèse Michielsen.

Chance ou malchance, les trois enfants de Jacques Brel ont été affublés de sobriquets hors du commun par le poète. "Chantal vit dans le présent, se maquille, veut paraître très féminine. Bavarde, extravertie, elle est à la recherche de sa vie intérieure, elle sera l'Autruche.", écrit Olivier Todd en se référant à la première fille du couple, Chantal, morte en 1999. Quant à la deuxième, France, elle a été surnommée "Brise-lames" par son père. Un surnom qu'elle aurait vivement renié. Ce qui obligera le chanteur à le changer en "Guitare". "Parce qu'elle prend la forme qu'on veut bien lui donner", explique le biographe. Pour ce qui est de la petite dernière, Isabelle, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Didier Drogba sous le choc : sa femme dévalisée d'une petite fortune
"Le pire élève c'était..." : Yanis Marshall sans filtre sur les candidats de la Star Academy
Sarah Lopez enceinte : elle lève le voile sur ses kilos pris depuis le début de sa grossesse
Adeline Toniutti battue et séquestrée : le témoignage glaçant de la prof de la Star Academy
"La police est souvent venue" : frappé par son père, Michel Polnareff fait des confidences très douloureuses