Le jackpot phénoménal rapporté par Pokémon Go en cinq ans

·1 min de lecture

C'est l'histoire d'un véritable succès. Lancé en 2016 par Niantic Labs, Pokémon Go n'a eu de cesse de rapporter gros depuis. En cinq ans, le jeu vidéo en réalité augmentée a engrangé pas moins de cinq milliards de dollars, soit environ 4,2 milliards d'euros, selon les informations du site experts en données SensorTower, mardi 6 juillet. Cela représente donc un milliard de dollars de revenu par an pour ses créateurs. Un business très juteux, d'autant que la tendance ne semble pas fléchir.

Des mises à jour régulièrement effectuées, y compris depuis le début de la pandémie de coronavirus, ont permis au jeu de se maintenir et d'évoluer. L'application mobile a été utilisée par quelque 120 millions de joueurs à travers le monde pendant la seule année 2020. Résultat : Pokémon Go a rapporté 1,3 milliard de dollars à sa maison mère cette année-là, malgré les divers confinements à travers le monde entier.

>> À lire aussi - L'arrivée de Pokémon Go en 2016 a provoqué la pagaille au sein de l'armée canadienne

Et la première moitié de l'année 2021 semble également prometteuse. Le site indique ainsi que, depuis janvier dernier, le jeu vidéo a généré plus de 640 millions de dollars (541 millions d'euros). Il reste ainsi indétrônable, pour l'instant, dans la catégorie des jeux en réalité augmentée basés sur la géolocalisation.

Représentant plus de 60 % du temps de jeu, les Américains et les Japonais semblent être les plus accros et ceux qui rapportent le plus à la maison mère. L'Allemagne arrive (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment Henri IV a mis fin à la guerre des religions en France
Le luxueux palais secret du président turc fait polémique
Déforestation : la Colombie a perdu l’équivalent de sa capitale en forêt
Les dirigeants de la Fed surpris par la flambée de l’inflation américaine
Flambée en Indonésie, nouveau foyer en Chine: le point sur la pandémie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles