« J’ai soif de sang » : arrestation d’un admirateur d’Hitler qui préparait un attentat

·1 min de lecture
Simon, 19 ans, rêvait d'ouvrir le feu sur une mosquée havraise ainsi que sur son ancien lycée où il était harcelé.

Un homme projetait de commettre un attentat en avril 2022. Adorateur d'Hitler, rapporte Le Parisien, l'homme conversait avec d'autres néo-nazis et des islamistes.

Le profil du jeune homme glace le sang. Mardi 28 septembre, Simon* était interpellé par des policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) à son domicile, dans l'agglomération du Havre (Seine-Maritime). Âgé de 19 ans, le jeune homme s'était épanché, sur Internet, quant à ses projets d?attentats. Admirateur d'Hitler, il projetait de s'en prendre à une mosquée havraise ainsi qu'à son ancien lycée. Une double-cible qu'explique fort bien le profil du terroriste en puissance. Selon Le Parisien, Simon est tout à la fois un néo-nazi forcené, auteur de carnets intitulés « Mein Kampf », et un garçon fragile, victime de harcèlement scolaire. Une schizophrénie mise en évidence par les éléments retrouvés à son domicile par les policiers, en plus de trois armes à feu appartenant à son beau-père.

Le néo-nazi et l'incel

C'est d'abord l'évidente radicalisation politique à l'extrême droite qui interpelle. Dans ses carnets personnels - au nombre d'une vingtaine -, Simon se décrit comme un « combattant blanc et nationaliste », « partisan extrémiste de la vision politique d'Hitler ». Son projet d'attentat, il prévoyait de le mettre à exécution le 20 avril. Quatre jours avant le second tour de l'élection présidentielle, mais surtout 133 ans jour pour jour après la naissance d'Adolf Hitler. Le jeune homme, mis en examen pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle », est aussi ce qu'il faut désormais appeler un « incel » - de l'anglais « involuntar [...] Lire la suite

VIDÉO - Emmanuel Macron comparé à Adolf Hitler : il porte plainte

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles