J’ai mal aux jambes, qu’est-ce que ça cache ?

© Istock/Getty Images

Quoi de plus normal que d’avoir mal à une jambe à la suite d’un coup ou souffrir de courbatures après une séance sportive un peu trop intense. Toutefois, une douleur peut apparaître sans raison particulière ou ressurgir épisodiquement, concerner la jambe tout entière ou plutôt le mollet ou la cuisse. Si elle persiste au-delà d’une semaine ou si elle est très vive, il faut consulter car elle peut avoir un lien avec…

Les jambes lourdes, pieds et chevilles enflés sont liés à une insuffisance veineuse. En cause, des veines dilatées. Elles ne parviennent plus à faire remonter le sang qui reflue alors en partie vers les extrémités.

Les bas ou les chaussettes de contention resserrent les veines et empêchent l’apparition d’œdèmes. À porter de préférence lorsque l’on risque de piétiner ou de rester immobile pendant plusieurs heures.

Une douleur aiguë à la cuisse ou au mollet pendant la pratique sportive est le signe qu’un muscle s’est étiré au-delà de ses capacités. L’élongation musculaire est favorisée par un manque d’échauffement ou une mauvaise hydratation. Des antalgiques et l’application de glace sur la zone soulagent rapidement mais si la douleur perdure, une échographie peut être nécessaire pour s’assurer que le muscle ne s’est pas déchiré.

Un caillot se forme dans une veine en profondeur dans la jambe et empêche le sang de circuler normalement. Le risque est qu’il se détache et emprunte la circulation sanguine jusqu’au cœur et aux poumons. Une consultation en urgence s’impose si (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite