« J’ai moi-même failli lever le pied plusieurs fois » : Nicola Sirkis se confie sur l’organisation du concert-test d’Indochine

·1 min de lecture

C’est une première en France depuis le début de la pandémie mondiale de Covid-19. Ce samedi 29 mai à L’Accor Hotel Arena de Paris, le groupe Indochine et l’Assistance publique des hôpitaux de Paris organisent un concert-test devant rassembler 5000 spectateurs et spectatrices de moins de 45 ans. Des conditions inédites alors que le groupe IAM s’est notamment vu annuler le concert-test qu’il devait donner dans la ville de Marseille. Dans les colonnes de Paris Match, Nicola Sirkis s’est ainsi exprimé sur les nombreuses difficultés auxquelles le groupe a dû faire face, confiant également avoir failli annuler l’évènement : « J’ai moi-même failli lever le pied plusieurs fois, quand on m’a expliqué qu’il fallait mettre les crash barrières à 5 mètres de la scène. Ou que l’on ne pouvait pas avoir d’écrans géants parce qu’ils dégageaient trop de chaleur… », commence-il par expliquer.

Et ce n’était pas tout : « L’âge des participants aussi a été un très long débat, précise t-il par la suite. L’APHP voulait limiter le public aux 18/40 ans. Or on est venu chercher Indochine parce que c’est un groupe multigénérationnel. Donc j’aurais aimé aller au moins jusqu’aux gens de 50 ans. Ils ont tranché sur 45 finalement. » Ces « deux mondes qui s’opposent » ont finalement su trouver un terrain d’entente afin d’assurer la sécurité des participants : « La problématique se résume autour de deux mondes qui s’opposent et qui ne se connaissent pas : celui de la médecine qui veut faire de son mieux pour sortir (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Laure (Mariés au premier regard 5) enceinte de Matthieu : elle fait des révélations sur le prénom du bébé
Le prince William « prisonnier de la monarchie » ? Les accusations du prince Harry démenties
Joyce Jonathan fait de rares confidences sur sa rupture avec Thomas Hollande
PHOTO Suprêmes : les premières images du film consacré au groupe NTM dévoilées
Fort Boyard : Olivier Minne dévoile le protocole sanitaire très strict imposé aux célébrités

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles