"J’ai l’air très entrepreneuse et entreprenante !" : cette scène de Tapie (Netflix) qui a dérangé Dominique Tapie

A peine arrivée et déjà plébiscitée par les abonnés Netflix. Mise en ligne mercredi, Tapie a déjà atteint la 2e place du Top 10 des séries les plus vues actuellement en France devant One Piece, Dévoré par les flammes ou encore la nouvelle saison de Virgin River – mais derrière Chère Petite.

Si le public découvre avec plaisir les aventures de l’homme d’affaires campé par Laurent Lafitte, les proches de l’homme d’affaires s’enthousiasment beaucoup moins en découvrant cette série inspirée de faits réels. C’est le cas de Dominique Tapie, la veuve de Bernard Tapie. Interrogée par Madame Figaro, cette dernière, qui est jouée à l’écran par Joséphine Japy, confirme ne pas avoir apprécié les libertés prises par Tristan Séguéla dont le père, Jacques, est pourtant un ami de la famille Tapie. "On ne peut pas avoir un regard serein et décontracté. Ce n’est pas mon mari. J'en discutais hier avec Noëlle Bellone (la secrétaire générale du groupe Tapie que Camille Chamoux incarne dans la série, ndlr) et comme moi, elle n’a pas retrouvé l'étincelle de son regard. Forcément, personne ne peut remplacer Bernard. Il était tellement spontané, il avait tant besoin d'adrénaline. C'était une très belle personnalité", a-t-elle ainsi expliqué.

Pourquoi elle n'a pas aimé son portrait fait dans Tapie

"Dans la série, on me fait presque passer pour la tête pensante. Comme si, avec Noëlle Bellone, on avait trouvé des solutions dans l’ombre pour Adidas... Mais je n’ai jamais mis un doigt, un œil, dans les dossiers de Bernard ! J'ai accompagné mon mari dans ses aventures, mais je n’ai jamais été investigatrice de ses affaires. Des années après, j'ai appris qu'on avait signé pour moi, qu'il m'avait désignée comme ass...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi