"J’innove" : du métal à base de plantes

France 2

Pièces de voiture, d’avion, couverts, objets de luxe… Tous les jours, sans le savoir, vous utilisez du

nickel, un métal qui protège contre la corrosion, extrait de mines. Mais on peut aussi le produire à partir de plantes. Des chercheurs français ont mis au point un procédé surprenant. Une plante, l’alyssum murale, qui pousse en Albanie, sur des sols riches en métaux.

Technique de production commercialisée

Elle agit comme une sorte d’aspirateur, elle puise le métal et l’accumule dans ses tissus. La plante est ensuite transformée en cendres. À l’université de Lorraine, de l’acide sulfurique est ajouté aux cendres, afin de faire sortir le nickel. On obtient alors du sel de nickel et de l’oxyde de nickel. Cette technique de production s’appelle l’agromine. Ces chercheurs viennent de lancer une start-up pour commercialiser leur technique de production.



Retrouvez cet article sur Francetv info

Fin de la mise à l'abri des migrants de l'ex-camp de Grande-Synthe
Corée du Nord : la démonstration de force
L'Italienne Emma Morano, doyenne présumée de l'humanité, est morte à 117 ans
Faute de visa, le groupe de rap français PNL ne sera probablement pas présent au festival californien de Coachella
VIDEO. Cacophonie à Coachella : la sono déraille en ouverture avec Radiohead

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages