"J’ai honte" : les dealers de Pierre Palmade condamnés par la justice

Un peu plus d’un mois après leur arrestation dans le cadre de l’enquête pour trafic de stupéfiants après l’accident de Pierre Palmade, les dealers présumés du comédien et humoriste ont été condamnés par la justice ce lundi 20 novembre.

Trois hommes, âgés de 21, 22 et 31 ans ont comparu ce lundi devant le Tribunal de Melun pour "transport, détention et cession non autorisés de stupéfiants". Les trois prévenus, accusés de faire partie d’un réseau couvrant l’Ile de France et livrant Pierre Palmade, étaient notamment poursuivis pour des faits ayant eu lieu entre janvier et février 2023 puis en juillet de la même année.

"Junyang a été condamné à un an de prison ferme et maintien en détention. Karim, lui, a été condamné à un an avec sursis et 2 000 euros d’amende. Il est relaxé pour les faits entre le 1er avril et le 3 juillet 2023. Enfin, Moussa n’a écopé que de trois mois avec sursis et une requalification des faits de détention de stupéfiants en usage", précise Le Parisien/Aujourd’hui en France.

Le mea culpa d'un accusé

Considéré comme étant le dealer principal de Pierre Palmade, Junyang, un étudiant chinois, livrait régulièrement l’humoriste en 3-MMC. Lors de leur perquisition chez lui, les enquêteurs ont retrouvé "13 000 euros en espèces et 26 000 euros de produits" dont de la kétamine et du GHB. L’un des prévenus a confirmé, à la cour, avoir livré Pierre Palmade à deux reprises et avoir gagné, grâce à son trafic démarré en janvier dernier, 1200 euros par mois. Une somme qui a surpris le président du tribunal par son montant peu élevé pour un tel trafic. "Même pour 10 000 euros, je ne le ferai plus jamais de ma vie. J’ai honte, j’ai déconné", a confié Karim selon des propos repris par le quotidien.

"C’est un trafic de stupéfiants, pas l’affaire des dealers de Pierre Palmade. Ce dossier n’a d’importance que par la notoriété du toxicomane concerné", a ré...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi