"J’ai honte !" : Dany Boon, hypocondriaque, révèle la fâcheuse manie qu’il a développée pendant la pandémie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après Bienvenue chez les Ch’tis, Rien à déclarer ou encore Raid Dingue, Dany Boon revient avec un nouveau film en tant que réalisateur. Dès le 20 octobre, Netflix proposera la comédie 8, rue de l’humanité, qui suit les péripéties de sept familles confinées dans un immeuble parisien en pleine pandémie de Covid-19. Dany Boon y incarne un hypocondriaque prêt à tout pour échapper au virus, au point de se vaporiser du gel hydroalcoolique dans la bouche. Un personnage auquel l’acteur a donné vie en s’inspirant de lui-même. "Le gel hydroalcoolique, je me désinfectais le visage avec. Ce qui est complètement débile et qui n’est pas une bonne idée parce que ça brûle", révèle-t-il à Audrey-Crespo Mara dans le portrait de la semaine de Sept à Huit, ce dimanche 10 octobre.

Hypocondriaque dans la vraie, Dany Boon a développé une manie qui a profondément agacé ses proches. "Comme le facteur température était très important, je prenais la température de tout le monde. J’avais un pistolet, un thermomètre… Je devais changer de pile tous les trois jours. Je le fais dans le film mais c’est par rapport à ce que j’ai fait dans la vie. Je prenais la température de tout le monde, tout le temps. Au bout d’un moment ça a énervé mes proches, donc j’ai enlevé le petit bip… J’ai réussi à le trouver dans le menu. Du coup, je prenais de nuit, quand les personnes dormaient. C’est vrai en plus, c’est horrible. J’ai honte !", confie la star de cinéma, qui avait également pour habitude de laisser ses courses dehors (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Margaret (Disney+) : pourquoi ce film avec Anna Paquin et Matt Damon est-il maudit ?
The Wife (Chérie 25) : Glenn Close ou la revanche d'une épouse bafouée
"Une fois que vous déconnez avec votre visage..." : Jamie Lee Curtis dézingue la chirurgie esthétique
Oscars 2022 : quels sont les trois films en lice pour représenter la France ?
Netflix : les nouveautés de la semaine du 8 au 14 octobre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles