"J’ai eu du flair" : pour continuer à s'entraîner malgré le confinement, Lucas Pouille a loué une maison avec court de tennis

Fabrice Abgrall

Lucas Pouille ne voulait surtout pas être coincé chez lui entre quatre murs. Alors il a décidé, en toute hâte, de louer une maison avec si possible un court de tennis. Et miraculeusement, il en a trouvé une, à Valbonne sur la Côte d’Azur. "J’ai bien senti qu’il fallait faire vite. Je me suis dit que si on était confinés autant que ce soit dans les meilleures conditions. Alors, avant que le président de la République n'annonce le confinement, on a cherché une maison et me voilà dans le sud depuis mardi. On gardera la maison le temps que durera le confinement. J’ai eu du flair."

Le but c’est de garder la forme au minimum, pour être prêt au moment de la reprise.

Lucas Pouille

à franceinfo

Lucas Pouille a invité quelques amis à le suivre, dont son meilleur copain Grégoire Barrère, l’actuel 95e joueur mondial. Ensemble, ils s’entraînent presque normalement sur un court en terre battue. "Les entraînements se passent bien, précise Lucas Pouille. C’est surtout de l’entretien. On tape la balle, on regarde les sensations, on fait du physique. Le but c'est de ne pas tout perdre pour être prêt quand il faudra reprendre l’entraînement intensif, parce que ce confinement risque d’être long."

Grégoire Barrère profite aussi de cette situation singulière. Dans (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi