Publicité

"J’ai essayé de garder mes larmes" : Patrick Bruel a rencontré les familles de certains otages du Hamas

Gilles Gustine/AFM-Téléthon/FTV

Pour leur exprimer sa solidarité et son soutien, Patrick Bruel a décidé d'aller à la rencontre "des familles de certains otages" français toujours détenus par le Hamas. En fin de semaine dernière, le chanteur a publié une photo prise lors de cette soirée très chargée en émotions. Sur Instagram, il a rédigé une longue lettre publique afin de raconter cette "rencontre bouleversante", et a salué ces personnes qui, bien que directement touchée par l'attaque du Hamas, ne sombrent pas dans la haine et la caricature.

"Je n’avais pas les mots; et puis elles et ils ont parlé, raconté, avec tant de dignité. J’ai essayé de garder mes larmes pour plus tard, après les leurs, après leurs sourires, après quelques notes, après une discussion profonde et nuancée avec des personnes magnifiques, des gens de paix. Ils ont toujours, eux et leurs familles, oeuvré au dialogue, au rapprochement et à l’aide avec leurs voisins palestiniens. Même après les massacres perpétrés par le Hamas le 7 octobre : les atrocités, les kidnappings, la destruction de toute une vie et malgré leur immense douleur et leur attente insupportable, ils savent qu’un enfant qui tombe est un enfant qui tombe, et qu’une mère qui pleure, qu’elle soit de n’importe où, de n’importe quelle confession, est une mère qui pleure", rappelle Patrick Bruel.

À lire également

MTV EMA Paris : la cérémonie annulée à cause de la guerre entre Israël et le Hamas

L'artiste qui a vient de tourner une sér...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi