"J’ai encore du mal à en parler" : une transgenre rouée de coups en pleine rue au Maroc

© Facebook / Dialogues about religion II [M.A.C] 🇲🇦

Rouée de coups, insultée et filmée : dans la nuit de 11 au 12 novembre, une femme trangenre a été violemment agressée par un groupe de jeunes dans une rue de Tanger. Cinq personnes ont été arrêtées à la suite de cette agression dont des vidéos ont été relayées sur les réseaux sociaux. Contactée par la rédaction des Observateurs de France 24, la victime raconte son calvaire.

Deux vidéos de l’agression ont été diffusées, dimanche 13 novembre, sur les réseaux sociaux. Nous n’en publions que des captures d’écran étant donné leur caractère choquant.

Sur une première vidéo, on voit un groupe de jeunes frapper une personne vêtue d’une robe et qui tient une perruque à la main. La victime tente de se défendre mais elle est rapidement coincée contre un arbre par le groupe qui lui assène alors une série de coups sur la tête en proférant des insultes homophobes.

Sur la deuxième vidéo, la victime tente de s'échapper mais est rattrapée par des jeunes et se retrouve cette fois à terre, rouée de coups au niveau notamment du dos et de la tête.

Peu après la diffusion de la vidéo, la police de Tanger a arrêté cinq jeunes hommes, âgés de 13 à 24 ans.

"J’ai eu un choc car on voit mon visage sur la vidéo"

Surnommée "Haïfa", la victime raconte que l’agression est survenue alors qu’elle descendait d’un taxi en compagnie de deux amis :

Je me suis défendue comme j’ai pu, mais les coups de poing et les coups de pied ne se sont pas arrêtés. Quelqu'un m’a jeté du diluant au visage, je ne pouvais plus voir. Un autre m’a frappée à plusieurs reprises au niveau de la tête avec un objet dur, je pense que c’était le manche d’un couteau.


Lire la suite sur Les Observateurs - France 24