"J’ai embarqué avec les narcos" : comment acheminer 500 kg de cocaïne via le fleuve Amazone

France 2
·1 min de lecture

Au Brésil, sur la rive du fleuve Amazone, une maison abandonnée. Elle sert de "planque" à un réseau de narcotrafiquants. C'est le point de collecte pour les petits passeurs comme Pedro, qui amène sa cargaison de cocaïne en barque depuis le Pérou. Sur le fleuve, pas de frontière, pas de douane... Dans la soirée, 500 kilos de poudre blanche produite en Colombie vont être réunis ici, pour une livraison qui va arroser l'Europe. Pour le moment, il y a 200 kilos, dont la majeure partie a déjà été compactée.

Depuis la Colombie où elle est produite, la valeur de la poudre a déjà doublé : un kilo vaut maintenant 1 600 euros. Au prix du gramme parisien, il y en aura pour environ 40 millions d'euros. C'est Miguel, un trentenaire qui dirige le réseau local, qui donne, à visage découvert, ces explications au journaliste. Ce journaliste, c'est Thierry Gaytán, qui enquête depuis plus de quinze ans sur le trafic de cocaïne. Il a grandi en Colombie, et l'un de ses amis d'enfance est devenu un important narcotrafiquant. Après des années de discussion, il a accepté de confier le reporter à ses "petites mains".

500 kilos de cocaïne colombienne destinés à l'Europe vont transiter par le fleuve Amazone

Le journaliste a pu accompagner les narcotrafiquants dans la livraison de ces 500 kilos de drogue, sur la nouvelle route de la cocaïne, depuis la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi