"J'ai du mal à tourner la page" : un an après sa mort, le deuil impossible des fans de Johnny

Benjamin Illy
Franceinfo a rencontré Nelly, une fan inconditionnelle du chanteur, alors que c'est mercredi le premier anniversaire de sa mort.

Il y a un an jour pour jour, Johnny Hallyday s'éteignait à son domicile de Marnes-la-Coquette, provoquant une vague d'émotion dans tout le pays... Lors de l'hommage populaire au chanteur place de la Madeleine à Paris, franceinfo avait suivi Nelly, une fan particulièrement attachante au milieu de la foule. Un an après, nous sommes retournés chez elle à Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis.


"Ce n'est pas la porte du pénitencier, c'est la porte de chez moi que j'ouvre", s'amuse-t-elle. Dans son appartement, de nombreux objets sont à l'effigie du chanteur, comme ce verre à brosse à dents. "J'ai du mal à tourner la page, confie cette retraitée de 67 ans. Pour que j'arrive à tourner la page, il faudra que j'aille à Saint-Barthélemy [où repose Johnny Hallyday]."

Toujours les larmes aux yeux

Nelly a toujours son tatouage d'une dédicace de Johnny Hallyday. "Il me l'avait faite sur un CD", et la dédicace a ensuite été tatouée sur son épaule gauche.

Nelly explique ne plus écouter les disques de Johnny. "Je ne sais pas pourquoi, je pense parce qu'il n'est plus là", glisse-t-elle les larmes aux yeux. "Rock'n'roll attitude même au milieu des larmes."

Nelly avoue ne pas avoir bien vécu le grand déballage autour de l'héritage de Johnny Hallyday.

Si je pouvais dire quelque chose à Lætitia, Laura et David, je leur dirais de faire la paix pour la mémoire de Johnny

Nelly, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi