«J’étais un peu le cassos de service» : Jeff Panacloc fond en larmes en évoquant son enfance

© Capture d'écran France 2

Il n'a pas toujours été aussi populaire. Invité dans l'émission Un dimanche à la campagne, le 8 janvier sur France 2,  Jeff Panacloc a confié à Frédéric Lopez qu'il était un peu à part à l'école. Le ventriloque, de son vrai nom Damien Colcanap, "avait l'impression" de ne pas être "très intéressant".

"Ça n'a pas été facile tous les jours"

"On m'appelait 'le petit gros à la béquille' car je me cassais beaucoup la jambe. J'étais un peu le cassos de service", révèle l'humoriste, en larmes. "Je voyais les autres aller à des booms mais je le vivais pas mal (…) et finalement c'est pour ça que j'en suis là aujourd'hui, ce succès que j'arrive à gratouiller. Ça n'a pas été facile tous les jours, j'essaye de me remémorer ces moments plus difficiles".

"Je me suis séparé de la mère de mes enfants"

A 36 ans, Jeff Panacloc a réussi à se bâtir une belle carrière, qui a dépassé toutes ses espérances. Il a en effet failli devenir électricien. "Peut-être qu'un jour je pourrais accrocher des projecteurs sur des plateaux TV, au cinéma ou sur des scènes de spectacles", se disait-il à l'époque. Après de longues années de galère, la chance lui sourit. Damien Colcanap, qui a appris à être ventriloque, passe dans une émission de Michel Drucker. Sa vie change du tout au tout. Aujourd'hui encore, Jeff Panacloc a du mal à réaliser : "Mes proches me disent tu ne te rends pas compte de ce que tu fais et je crois que je ne me rends pas compte effectivement. Je pleurais déjà il y a dix ans en pensant avoir...


Lire la suite sur Europe1