«Si j’étais français et habilité à voter, […] je voterais probablement pour Macron.»

Libération.fr

Et un soutien à droite de plus pour le candidat d’En marche… «Wahrscheinlich würde ich Macron wählen», a donc expliqué mardi Wolgang Schaüble, ministre des Finances d’Angela Merkel, lors d’un débat organisé par Der Spiegel. Schaüble, épouvantail austéritaire pour les gauches européennes, est ainsi sorti de la tradition qui veut qu’un ministre n’intervienne pas dans les élections des voisins. Mais pourquoi Macron et pas Fillon, qui représente la droite conservatrice, comme lui ? «Fillon, ce n’est pas tant les affaires en tant que telles, c’est sa réaction, ses attaques à l’égard de la justice et autres choses semblables», a jugé Schaüble, qui a peu goûté ses sorties complotistes et la mise en cause de François Hollande et son prétendu «cabinet noir».

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Brésil: le gouvernement sous le feu des accusations de corruption
Venezuela: un adolecent tué lors de protestations anti-Maduro
Kim & Trump LES DEUX FONT LA PEUR
Washington insiste, Pékin entrouvre la porte
En Corée du Sud, panique sur les réseaux

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages