« J’étais trop amoureux » : Emmanuel Macron se confie sur sa vie personnelle

Emmanuel Macron a reconnu que, à titre personnel, sa plus grande peur « était la disparition de ses proches »  - Credit:Le Parisien / Arnaud Journois / MAXPPP / PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Emmanuel Macron a reconnu que, à titre personnel, sa plus grande peur « était la disparition de ses proches » - Credit:Le Parisien / Arnaud Journois / MAXPPP / PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Son amour pour Brigitte, sa grand-mère Manette qui lui manque, ses deux échecs à Normale Sup ou encore « le pognon » qu'il « gagnait plus avant » : Emmanuel Macron a livré samedi des confidences dans l'émission Les rencontres du Papotin sur France 2. « Vous m'avez emmené sur des terrains où je n'avais pas été dans d'autres interviews avec d'autres journalistes », a affirmé le président après avoir répondu aux questions de la rédaction du Papotin, composée d'une cinquantaine de journalistes atteints de troubles du spectre autistique.

Plusieurs questions ont tourné autour de son histoire d'amour avec Brigitte Macron : « Le principe de l'amour, c'est que tout est possible », a affirmé Emmanuel Macron. Quand « ça te tombe dessus […]. C'est quelque chose qui est plus fort que toi et qui te dépasse ». Il a reconnu que ses parents avaient « mal perçu au début » cette relation. « Cela a redoublé mon envie de suivre mon chemin », a-t-il ajouté. Adrien a été très direct : « Il est le président, il doit montrer l'exemple et ne pas se marier avec sa prof. » Mais « quand tu es amoureux, tu ne choisis pas », a argumenté Emmanuel Macron, rappelant que Brigitte avait été sa prof de théâtre – « ça ne compte pas pareil ». « Le malin ! » a lancé un journaliste à ses côtés en riant aux éclats.

Emmanuel Macron « énervé de ne pas réussir »

Le président a reconnu qu'à titre personnel, sa plus grande peur « était la disparition de ses proches ». Sébastien l'a surpris en lui demandan [...] Lire la suite