"J'étais toujours attirée par le voyou" : Anne Marivin fait de surprenantes confidences sur ses amours de jeunesse (VIDEO)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Anne Marivin est de retour sur le petit écran ! Jeudi 18 novembre, TF1 diffusera Rebecca, une série en huit épisodes adaptée de la fiction britannique Marcella, portée par Anna Friel et disponible sur Netflix. Anne Marivin y campe le rôle d'une femme flic qui reprend son poste de capitaine de police lorsqu’un collègue lui signale des meurtres semblables à ceux sur lesquels elle avait déjà enquêté plusieurs années en arrière. Un rôle qui tranche avec celui qui avait propulsé sur le devant de la scène l'actrice de 47 ans, dans le succès de Dany Boon, Bienvenue chez les Ch'tis. Et c'est donc pour parler de Rebecca qu'elle était l'invitée de Nagui et Leïla Kaddour, ce lundi 15 novembre sur les ondes de France Inter.

A cette occasion, Nagui est allé fouiller dans les secrets de l'adolescence d'Anne Marivin. L'occasion pour les auditeurs de France Inter de découvrir la passion dévorante de la comédienne pour le hip-hop, loin des clichés qu'a trop souvent véhiculé son "joli minois" selon ses propres mots. Une passion principalement inspirée par sa soeur, de 4 ans son aînée. "Elle avait toute une bande de potes. Evidemment j’étais le poisson pilote atroce dont on ne se débarrassait pas, et ils écoutaient tous du hip-hop" se souvient aujourd'hui Anne Marivin. A force de traîner avec cette joyeuse bande, l'actrice en devenir a fini, elle aussi, par tomber dans la passion de ce genre musical. Et forcément, par s'éprendre d'affection pour certains copains de sa soeur, avec, toujours, un style (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Mireille Dumas fait de rares confidences sur son enfance solitaire et ses parents : "Ma mère faisait fonction de père"
"Mon fils commence à s'habituer" : Julie de Bona évoque ses absences en tant que maman d'un tout jeune garçon
"Pas de chirurgie, pas de recette miracle" : Mylène Madrias (Trois Cafés Gourmands) méconnaissable après sa perte de poids, elle s'explique
Exclu. Bilal Hassani s'engage contre le harcèlement scolaire : "J'ai rencontré Jean-Michel Blanquer"
Nouveau coup dur pour la reine Elisabeth II, un problème de santé l'empêche d'assister à un événement officiel ce dimanche

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles