Emmanuel Macron giflé : Damien Tarel condamné à 18 mois de prison dont 4 ferme

·1 min de lecture

Mise à jour à 17h22 : Damien Tarel, l'homme qui a giflé Emmanuel Macron, a été condamné ce jeudi 10 juin à 18 mois de prison, dont quatre ferme et mandat de dépôt. Il était jugé en comparution immédiate après son agression envers le Président ce mardi 8 juin. Damien Tarel a reconnu les faits.

Quelles étaient les motivations de Damien Tarel, le gifleur présumé d'Emmanuel Macron ? Il y a quelques jours, le président de la République s'est rendu à Tain l'Hermitage dans la Drôme et alors qu'il saluait des badauds derrière une barrière, un jeune homme aux cheveux longs a giflé le chef de l'Etat. Ces images d'une rare violence ont fait le tour des réseaux sociaux et ont provoqué une réaction unanime du monde politique qui a soutenu Emmanuel Macron. Ce jeudi 10 juin, Damien Tarel est jugé en comparution immédiate, il a reconnu les faits et a expliqué ses motivations dans la salle d'audience. Tout d'abord, il a affirmé avoir "agi d'instinct et 'sans réfléchir' pour exprimer son mécontentement", a expliqué le magistrat. Ne contestant pas du tout les faits qui lui sont reprochés, le prévenu a expliqué qu'il avait réfléchi à lancer un oeuf ou une tarte à la crème sur le chef de l'Etat avant de se raviser. "Dans la voiture, quand on attendait, on avait envisagé de faire quelque chose de marquant, de l'interpeller sur des sujets politiques, de prendre un gilet jaune ou un drapeau français mais on a abandonné cette idée", a-t-il déclaré.

Proche de la droite radicale et plus précisément des (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Emmanuel Macron giflé, il réagit sur BFMTV : "Il faut relativiser... mais ne rien banaliser"
Prince Philip : Elisabeth II touchée par un geste symbolique en l'honneur de son défunt époux
Elisabeth II : le prince Edward donne des nouvelles rassurantes de la reine, depuis le décès du prince Philip
"Ça promet..." Un proche d'Emmanuel Macron très inquiet à l'approche de l'élection présidentielle de 2022
Jean Castex cas contact de son épouse testée positive : le Premier ministre a été placé à l'isolement pour une durée de sept jours