"J'étais furieuse !" : Delphine Ernotte revient sur le quart de finale Nadal-Djokovic diffusé sur Amazon Prime Video

Laurent Luyat annonce la diffusion par Amazon Prime Video de la rencontre Nadal/Djokovic - Delphine GHOSAROSSIAN
Laurent Luyat annonce la diffusion par Amazon Prime Video de la rencontre Nadal/Djokovic - Delphine GHOSAROSSIAN

La présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, accorde aujourd'hui un entretien au journal "L'Equipe".

La colère de la présidente de France Télévisions. Dans une interview accordée aujourd'hui à "L'Equipe", Delphine Ernotte se félicite concernant l'accord trouvé avec l'Union européenne de radio-télévision pour diffuser les Jeux olympiques jusqu'en 2032. L'occasion pour la dirigeante de revenir sur sa politique pour le sport au sein du groupe audiovisuel du service public.

"C'est dur de ne même pas considérer la place que nous avons tenue"

Interrogée sur la diffusion du tournoi de tennis de Roland-Garros, Delphine Ernotte rappelle que France Télévisions diffusera la prochaine édition de la compétition : "Nous verrons ce que donnent les négociations pour la suite". "Nous souhaitons évidemment conserver (le tournoi, ndlr) mais nous n'avons pas les poches aussi profondes que les plateformes américaines (Amazon est l'autre diffuseur du tournoi). Nous ne jouons pas dans la même catégorie", insiste la dirigeante. "Mais nous ne jouons pas non plus dans la même catégorie en termes de puissance d'exposition. Je rappelle que 25% des Français n'ont pas encore accès au numérique. Dans un moment où le pouvoir d'achat est un sujet (...), garantir à nos concitoyens un accès gratuit au patrimoine sportif français, c'est notre travail", souligne-t-elle.

Par ailleurs, la patronne de la télévision publique revient sur une situation qui l'avait "choquée" fin mai 2022, lorsque le quart de finale prestigieux entre Rafael Nadal et Novak...

Lire la suite


À lire aussi

Plan social à "La voix du nord" : La rédaction vote une motion de défiance à l'encontre de son actionnaire (Rossel)
Jean-Marc Morandini poursuivi en diffamation après un numéro de "Crimes" sur NRJ 12
Débat sur la peine de mort dans "TPMP" : Pas de manquements de C8, selon l'Arcom