Publicité

« Jésus NTM », un message insultant inscrit sur la collégiale de Poissy

Ce samedi 9 mars au matin, un graffiti insultant a été découvert sur un mur de la collégiale Notre-Dame de Poissy (Yvelines), un édifice du XIIe siècle classé monument historique d’après Le Parisien. On pouvait y lire « Jésus NTM », soit l'abréviation de « nique ta mère ». Le quotidien local informe que cela a été inscrit durant la nuit de vendredi à samedi, après minuit. Le message a évidemment été dénoncé par Karl Olive, député Renaissance des Yvelines, qui évoque un « sentiment de dégoût », à travers un post publié sur les réseaux sociaux.

Une enquête a été ouverte

Le député, venu apporter son soutien « au Père Matthieu Berger et à travers lui à toute la communauté catholique », a indiqué qu’une enquête avait déjà été ouverte. Sandrine Dos Santos, maire (LR) de Poissy, a souligné, sur les réseaux sociaux, avoir « immédiatement demandé à la police d’effectuer les constatations d’usage et de consulter les caméras pour que l’on puisse mettre rapidement la main sur les auteurs ». De la même façon, une équipe technique a été rapidement mobilisée pour effacer le graffiti et préserver le mur de la collégiale.

« Je ne doute pas que les voyous seront retrouvés et sévèrement punis. Mais au-delà de tout, les actes antireligieux se multiplient dans notre pays et aucune religion n’est épargnée, s’est ému Karl Olive, ancien maire de la ville. Il y a urgence à se ressaisir tous ensemble. À commencer par condamner tous ces actes sans nom dans une Concorde politique et citoyenne qui...


Lire la suite sur LeJDD