Jérusalem comme capitale d'Israël : Emmanuel Macron doit prendre "la tête" pour "une possible relance du processus de paix"

franceinfo
Le diplomate palestinien à la mission de l'Etat de Palestine auprès des Nations unies, Majed Bamya, estime que les Etats-Unis se sont "décrédibilisés" en reconnaissant Jérusalem comme la capitale d'Israël. 

La décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël et d'y installer l'ambassade des Etats-Unis continue de provoquer des réactions. Le chef du Hamas appelle à une nouvelle intifada contre Israël. "Il faut qu'Emmanuel Macron prenne la tête d'une alternative à Donald Trump dans le cadre de la possible relance du processus de paix", a assuré Vincent Lemire, spécialiste de Jérusalem et maître de conférences en histoire contemporaine, jeudi 7 décembre sur franceinfo.

franceinfo : Est-ce que la décision de Donald Trump marque un tournant ?

Vincent Lemire : C'est un tournant au-delà même des conséquences concrètes immédiates. Il peut y avoir des violences mais on n'est pas sûrs que l'ambassade va déménager de sitôt. D'ailleurs, on a appris que Donald Trump avait signé le report de l'installation de l'ambassade pour six mois de plus. Mais il ne l'a pas fait face aux caméras. Par contre, le cadre du conflit est totalement déstabilisé par cette annonce, puisque jusqu'ici, on était dans un cadre dans le droit international avec un médiateur qui se présentait comme neutre.

Que peut faire la communauté internationale justement ?

La Chine est intervenue. On ne (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages