Jérémy Frérot : comment Laure Manaudou a réagi à sa chanson sur sa sexualité

·1 min de lecture

Un thème plus si intime que ça ? A l'instar de comptes Instagram de sensibilisation, ou d'autres artistes comme la chanteuse Yseult, Jérémy Frérot a décidé d'évoquer sa sexualité dans un de ses nouveaux titres, Je te veux. Ce lundi 15 février, le compagnon de Laure Manaudou s'est confié sur son envie de chanter ce thème dans les colonnes de Télé-Loisirs. "Ça fait partie de ce qui a changé : on parle énormément de sexualité, notamment sur Instagram où il y a des comptes sur le plaisir solitaire ou l'orgasme féminin. C'est beaucoup plus libéré ! Ce n'est plus choquant, on a le droit". A la génèse de ce titre, l'envie d'évoquer une certaine façon de vivre son intimité, au grand jour : "On trouvait ça beau, avec Vincha, Ben Mazué et Laurent Lamarca, de faire l'amour l'après-midi. C'est une belle preuve d'amour : le soir et le matin dans le lit, c'est quelque chose de convenu, finalement. On le fait parce qu'il faut le faire ! C'est bien hein... [Il rit] Mais faire l'amour l'après-midi, ça se prévoit, ça se prépare. C'est assez particulier de se créer un moment pour se retrouver en pleine journée".

Des petits détails sur son intimité qu'il partage avec la championne olympique depuis plusieurs années, qui d'ailleurs ont un peu gêné l'intéressée. Laure Manaudou s'est finalement concentrée sur le positif : "Elle a beaucoup aimé... puis elle s'est dit que ça allait se chanter partout. Elle s'est sentie un peu gênée mais elle l'a acceptée, en me disant que c'était très bien d'en parler. (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Karine Le Marchand : sa nouvelle émission intitulée Transgenre suscite (déjà) l’indignation
Jérémy Frérot : cette phrase qu’il répète sans cesse à son fils Lou
Daniel Lévi : la touchante idée de sa femme pour l'aider lorsqu'il était en réanimation
Loïc (Koh-Lanta, les 4 Terres) amoureux : qui est sa chérie Lucie, Miss Languedoc-Roussillon 2019 ?
Richard Berry accusé d’inceste : son avocate exprime ses « doutes sur l’authenticité » du souvenir de Coline Berry