Jérémie Bréaud, maire de Bron, sous protection policière : "Trop d'élus ont peur des représailles"

·1 min de lecture

Le maire LR de Bron (Rhône) Jérémie Bréaud a été placé sous protection policière début mars après avoir subi insultes, menaces physiques et jets de projectiles. La ville, qui connaît un climat de tension depuis l'automne dernier, a de nouveau subi des violences urbaines ce week-end. Entretien avec un maire sous protection.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a indiqué mardi 2 mars placer Jérémie Bréaud, maire LR de Bron (Rhône), sous protection policière après que celui-ci a été victime d’insultes, de menaces physiques et de jets de projectiles et peu après une attaque contre son véhicule survenue en marge d’une réunion sur l’insertion et l’emploi dans le quartier de Parilly à Bron jeudi 25 février.Un climat de tension traverse la ville depuis l'élection de ce nouveau maire, qui a fait de la lutte contre le trafic de drogue et l'insécurité sa priorité et attribue la montée des violences à des trafiquants déterminés à une volonté de l'empêcher de mettre en œuvre sa politique sécuritaire. Peu après l’assassinat de Samuel Paty, des tags menaçant de décapitation le maire de cette commune limitrophe de Lyon étaient retrouvés sur les murs de la ville.Ce week-end, une flambée de violence urbaine a agité l'agglomération lyonnaise. À Bron, trois véhicules ont été incendiés par des jeunes qui s'en sont également pris à un fourgon de police et ont lancé des projectiles contre les policiers de la BAC. Marianne revient avec Jérémie Bréaud sur sa mise sous protection...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

Bientôt un scooter gonflable pour les moins de 80 kg

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?