Izia: Rencontre avec une fille prodige

A 22 ans tout rond, avec déjà 3 Victoires de la musique en poche, la fille de Jacques Higelin a fait ses débuts au cinéma dans Mauvaise fille et est nommée aux César dans la catégorie meilleur espoir féminin. Et elle donne libre cours à son tempérament généreux et spontané, signature d’une sacrée comédienne. A cette occasion, elle revisite pour nous ses premières fois…

Gala: La première fois que vous vous êtes vue à l’écran?

Izia: Bizarrement, la toute première fois j’ai moins vu le film que tous les souvenirs de tournage que ça faisait resurgir. Ce n’est que la deuxième fois que j’ai pu l’apprécier dans son ensemble.

Gala: Et vos parents?

Izia: Ils ont pleuré. Ma mère a été bouleversée par cette relation mère-fille. Quant à mon père, je pense qu’à partir du moment où je suis sortie du ventre de ma mère, il a été au maximum de la fierté qu’on peut avoir pour quelqu’un! Et depuis, c’est que du bonus! Chaque fois que je fais quelque chose, que ce soit la scène ou là, le cinéma, il me dit «Oh mon amour, mais tu es fantastique, tu es un cadeau du ciel!». Il est superfier avec tous ses enfants et c’est trop beau de le voir ainsi.

Gala: La première cigarette?

Izia: Je fume depuis que j’ai treize ans…

Gala: C’est précoce!

Izia: Oui. Mais j’ai tout fait assez tôt! (Elle éclate de rire.)

Gala: Première gifle?

Izia: Une seule. J’étais vraiment l’ado de base, grasse, boutonneuse et contre le système, du genre: «Vous êtes tous des connards, vous ne comprenez rien». Un jour, j’étais entrée dans une crise d’hystérie pas possible contre ma mère, je n’arrivais plus à m’arrêter, et mon père m’a donné une claque. C’était la seule chose qui pouvait me calmer. Ça m’a arrêtée net. Après, il s’est mis à pleurer direct en me prenant dans ses bras.

Gala: La première fois que vous vous êtes rendue compte que votre père était célèbre?

Izia: Très tard, bizarrement. Mais quand je l’ai compris, ça n’a pas été quelque chose de problématique. Sans doute parce qu’il a toujours été aimant, plus que présent, (...)

Lire la suite sur gala.fr

Izia: Rencontre avec une fille prodige
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.