Ivry : mobilisation contre l’installation d’un cirque

Fanny Delporte
Ivry, ce jeudi soir. Des élus écologistes et des habitants mobilisés pour réclamer le départ du cirque, installé avenue Paul-Vaillant-Couturier

Des élus écologistes et des habitants sont vent debout contre la présence du chapiteau et de ses animaux.


Les ouvertures réalisées dans les barrières de chantier laissaient jusque-là entrevoir un vaste terrain. C’est le rouge d’un chapiteau qui domine depuis jeudi avenue Paul-Vaillant-Couturier, à Ivry, où un cirque Zavatta s’est installé. La première représentation est prévue dimanche sur ce terrain de la Sadev, aménageur du projet Ivry Confluences.

Jeudi soir, plusieurs élus écologistes sont allés à la rencontre des membres du cirque en question. Munis de pancartes pour dénoncer les conditions dans lesquelles travaillent les animaux et de la copie d’un arrêté de la ville d’Ivry. Pris en décembre 2017, celui-ci interdit sur son territoire l’installation de cirques avec des animaux sauvages.

« Ce ne sont pas des animaux sauvages »

« C’est un sujet politique », explique l’élue et responsable EELV 94 Sabrina Sebaihi. « Ce ne sont pas des animaux sauvages », leur a-t-il été rétorqué jeudi, à quelques dizaines de mètres d’un dromadaire attaché, notamment.

Pour ce responsable de Zavatta joint par téléphone, « ces arrêtés sont illégaux. Ils n’ont pas de valeur, on les a tous fait retoquer », explique-t-il. « Il a été validé par le préfet », répète mais sans être entendu le responsable EELV de la ville, Romain Zavallone.

« Nous ne voulons pas faire un bras de fer », assure ce responsable de Zavatta, pour qui il n’était pas question jeudi soir de quitter ce « terrain vague ». Un terrain « pollué », leur a rappelé Sabrina Sebaihi. Le cirque en question a prévu de faire des représentations pendant un mois.

LIRE AUSSI > Villeneuve-Saint-Georges : les élus remontés contre le cirque installé illégalement

Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

Vitry : les agressions contre les Asiatiques se multiplient à nouveau
A Vitry, les femmes asiatiques apprennent à se défendre
Val-de-Marne : un enfant grièvement blessé après un accident de trottinette
« Train des primeurs » Perpignan-Rungis : les communistes mettent la pression
L’Haÿ : le projet Cœur de ville continue de déchaîner les passions