Ivry : après un mois de grève de la faim, la santé de Claude Mangin inquiète

Marion Kremp @marionkremp
L’état de santé de Claude Mangin-Asfari, ici avec Philippe Bouyssou, le maire PC d’Ivry, est en grève de la faim depuis bientôt un mois

Claude Mangin qui en est à son 29e jour de grève de la faim est très affaiblie. Un « jeûne de la résistance » pour obtenir un parloir avec son mari emprisonné au Maroc.


C’est depuis son lit à Ivry que Claude Mangin-Asfari a suivi les questions au gouvernement. Elle devait se rendre à l’assemblée nationale avec les élus communistes du Val-de-Marne. Mais le rassemblement a été annulé en raison de l’état de faiblesse de celle qui mène ce qu’elle nomme un « jeûne de la résistance ».

Une grève de la faim pour réclamer le droit d’entrer sur le territoire Marocain. Mais surtout, un parloir avec son mari, Naâma Asfari, militant du Sahara libre emprisonné dans les geôles de Mohammed VI depuis 2010.

« Je ne suis pas à l’article de la mort, je ne lui laisserai pas cette chance mais je crois que je vais bientôt entamer mes muscles après avoir grignoté toutes mes graisses », décrit-elle sereinement.

Sa voix pleine n’a rien perdu de sa chaleur communicative. Même pour faire le point sur son état de santé : « Je suis couchée, frigorifiée sous les couvertures avec une bouillotte. Mon rythme cardiaque a beaucoup baissé, ma tension aussi ». Claude Mangin dit faire le même poids qu’à ses 12 ans. Malheureusement rien d’étonnant pour ce brin de femme de 62 ans qui n’a rien avalé depuis plus de 29 jours.

Jusque sous les ors du parlement, son état de santé inquiète. Le député de Seine-Maritime Jean-Paul Lecoq (PCF) lui a consacré sa question au ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

« Malgré sa force et sa détermination, sa santé se dégrade rapidement et c’est soutenu par plusieurs parlementaires que j’appelle solennellement Madame Claude Mangin-Asfari à suspendre sa grève de la faim, le temps que le gouvernement assure le respect de son droit à voir son mari », a-t-il déclaré avant d’enjoindre la France à faire respecter le droit international.

Jean-Yves Le Drian a assuré être lui-même « intervenu plusieurs fois, officiellement mais aussi personnellement » auprès de son collègue (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Val-de-Marne : Gérard Collomb indésirable à Fresnes
Val-de-Marne : mobilisation contre les tirs israëliens à Gaza
Val-de-Marne : enquête pour tentative d’enlèvement devant une école
Alfortville : le procès de l’animateur accusé d’agression sexuelle renvoyé
Sucy-en-Brie : les profs du lycée Montaleau en grève

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages