Ivre, il met son fils de 13 ans au volant pour berner les policiers

Ivre, un automobiliste échange sa place avec son fils pour échapper à un contrôle (Photo : FRED TANNEAU/AFP via Getty Images)

La police municipale d’Angoulême est tombée sur un sacré numéro ce mardi soir en procédant à un contrôle pour excès de vitesse. En état d’ébriété, le conducteur avait tenté le tout pour le tout... en plaçant son fils âgé de 13 ans sur le siège conducteur !

Grossier, son stratagème n’a fait qu’aggraver son cas. Un homme de 37 ans a passé la soirée en garde à vue mardi, et s’est ensuite vu notifier une ordonnance pénale ainsi qu’un retrait de permis pour excès de vitesse et conduite en état d’ébriété. Repéré par des agents de la police municipale près de la gare d’Angoulême, il avait très maladroitement tenté d’échapper à l’implacable sanction.

La Charente Libre rapporte en effet qu’après avoir croisé une Renault Kangoo conduite par un homme barbu et roulant à vive allure dans les rues d’Angoulême ce mardi soir, une voiture de la police municipale a fait demi-tour pour procéder à la verbalisation de l’infraction.

Les policiers arrêtent le chauffard... et tombent sur un garçon de 13 ans au volant

Quelle ne fut pas la surprise des agents lorsque, arrivés devant la voiture en question qui s’était rangée entre temps, ils constatèrent que le siège conducteur était occupé... par un jeune garçon de 13 ans. Sur le siège d’à côté se trouvait le barbu repéré plus tôt, accessoirement père de l’adolescent.

Conduit au poste dans la foulée, l’automobiliste fautif s’est soumis à des examens qui ont révélé un taux d’alcoolémie de 0,9 g/L, soit au-dessus de la limite définissant un délit (0,8 g/L). Difficile de dire ce qui lui est passé par la tête, mais le conducteur éméché a donc visiblement pensé que mettre son fils mineur à sa place pouvait lui éviter des ennuis. Mauvaise pioche.