Ivanka Trump et ses frères flambeurs jusqu’au bout : ce dernier week-end aux frais du contribuable

·1 min de lecture

Alors que le 20 janvier, Donald Trump et sa famille se préparent après avoir longtemps contesté la victoire de Joe Biden à quitter la Maison-Blanche. Ils devront dire adieu au pouvoir et aux avantages qui vont avec. L’avenir s’annonce pour les enfants du président américain, encore en place pour quelques semaines, un peu plus sombres. Des pancartes « Not wanted : Ivanka Trump » ont commencé à faire leur apparition à New York rapporte CNN. Certains Newyorkais refusent que la fille d’Ivana et Donald Trump revienne travailler en ville. Avant de devoir affronter cette adversité, Ivanka Trump compte bien profiter encore un peu des avantages auxquels lui donne encore accès la fonction de son père. Elle l’a prouvé pour fêter Thanksgiving fin novembre.

C’est à Camp David, lieu de villégiature des présidents américains situé dans le désert du Maryland, qu’elle a célébrer l’action de grâce avec ses frères. Un lieu surprenant car habituellement, c’est à Mar-a-Lago, leur club privé de Palm Beach, qu’ils célèbrent ces festivités. Mais cette année, ils semblent avoir décidé de profiter au maximum de l’argent des contribuables américains et s’amuser… à leurs frais. La fête qui réunissait ses frères et sœurs Donald Trump Junior, Eric et Tiffany autour d’Ivanka a nécessité selon CNN la mobilisation du service de sécurité de Camp David.

« Bien sûr les familles ont le droit de se réunir pour les vacances, même à l’époque de la Covid, mais taxer les autres avec un voyage comme celui-ci, en utilisant (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Gil Alma et sa femme Aminata : ils désirent adopter un 3e enfant
"Une emmerdeuse" : entre Emmanuel Macron et Anne Hidalgo, le courant ne passe (vraiment) pas
Anne-Sophie Lapix répond aux critiques sur son « petit sourire narquois »
Hervé Vilard a perdu sa fiancée et leur bébé dans un accident de voiture
Roi de Thaïlande : sa 4e épouse et sa fille aînée alliées pour se débarrasser de sa maîtresse