ITT pour Christine Kelly, "très affectée psychologiquement" : sa riposte après les menaces de décapitation

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après avoir reçu des menaces de décapitation, elle a d'abord pensé à abandonner, puis elle s'est forcée à prendre l'antenne. Elle ne voulait pas porter plainte au départ, pour ne pas se victimiser. C'est désormais chose faite. Christine Kelly, qui anime Face à l'info, sur CNews, a décidé de riposter par l'entremise de son avocat.

Le 24 novembre dernier, elle a expliqué à Cyril Hanouna, sur le plateau de Touche pas à mon poste, "c’est l’avocat qui s’en occupe. Il a déposé la plainte (contre X, ndlr) aujourd’hui, pour harcèlement téléphonique et pour menaces de mort". En cause, un mail envoyé à l'ancienne membre du CSA qui promettait d'abord "votre tête tombera comme une ardoise un soir d’orage".

À lire également

TPMP : Christine Kelly débordée par l'émotion suite aux menaces de décapitation (VIDEO)

En plus, l'ex collègue d'Eric Zemmour a reçu sur son téléphone personnel quatre SMS très préoccupants eux aussi, écrits "dans le seul objectif de l’intimider et de la déstabiliser". Une épreuve pour celle qui continue de se montrer imperturbable. Il y a quelques jours, elle expliquait sur Twitter : "

La volonté de me voir décapitée, la détermination de ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles