Une Italienne reçoit six doses du vaccin Pfizer… et se porte bien

·1 min de lecture

C’est une drôle de mésaventure qui est arrivée à une Italienne de 23 ans. Souhaitant se faire vacciner contre le Covid-19, l’étudiante en médecine a en réalité reçu six doses du vaccin Pfizer/BioNTech, détaille LCI. Si la jeune femme est pour le moment en bonne santé, elle a été placée en observation dans un hôpital de Toscane, dans le centre de l’Italie. L’étrange mésaventure est due à une erreur humaine : au lieu d’injecter une seule dose du vaccin, une infirmière a en réalité injecté la totalité du flacon à la jeune femme de 23 ans, soit l’équivalent de six doses.

Cette situation représente une première dans le monde. Selon l’agence AGI, un éventuel surdosage avec le vaccin Pfizer/BioNTech n’a été testé qu’avec un maximum de quatre doses injectées en même temps, détaille de son côté Le Figaro. Il s’agit donc d’un cas encore inconnu pour les médecins qui suivront avec attention l’évolution de l’état de santé de l’étudiante en médecine. En temps normal, pour le vaccin Pfizer, le plus administré en Europe, une deuxième dose doit être administrée quelques semaines après la première pour conférer l’immunité maximale.

Ce n’est pas la première fois que la campagne de vaccination contre le Covid-19 donne lieu à des situations pour le moins surprenantes. En France, en avril dernier, un centre de vaccination d’Épernay, dans la Marne, avait injecté du sérum physiologique au lieu du vaccin Pfizer/BioNTech à 140 personnes. Une injection heureusement sans conséquence pour la santé des patients, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : préoccupation autour du variant indien B.1.617
La France et Malte testent le pass sanitaire européen
Covid-19 : au Royaume-Uni, les restaurants, les pubs et les cinémas vont rouvrir
Elle reçoit une tuile brisée à la place de l’iPhone 12 Pro
Covid-19 : nombreux morts en Inde, au Brésil et en Colombie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles