Un Italien poursuivi pour avoir perçu son salaire pendant 15 ans alors qu'il ne travaillait plus

Jeanne Bulant
·2 min de lecture

Un Italien est visé par une enquête pour avoir continué à percevoir son salaire pendant 15 ans, alors qu'il ne se rendait plus sur son lieu de travail.

La presse italienne l'a surnommé le "roi de l'absentéisme". Un employé d'un hôpital public italien a été payé pendant 15 ans alors qu'il ne se rendait plus au travail, rapporte ce mercredi le quotidien britannique The Guardian.

Cet homme, désormais âgé de 67 ans, ne se rendait plus à l'hôpital Pugliese Ciaccio, (situé dans la ville de Catanzaro, en Calabre) où il était initialement employé depuis 2005. Pourtant, il a continué de percevoir un salaire pendant toutes ces années, pour un montant total de 538.000 euros, rapporte aujourd'hui la police.

Des menaces contre le directeur de l'hôpital

Selon le quotidien britannique, l'individu est désormais soupçonné d'"abus de pouvoir", d'"extorsion de fond aggravée" et de "faux". Six dirigeants de l'hôpital font par ailleurs l'objet d'une enquête, soupçonnés d'avoir organisé son absentéisme rémunéré.

En 2005, l'homme aurait menacé le directeur de l'établissement afin de l'empêcher de déposer un rapport disciplinaire au sujet de son absentéisme. Ce responsable a ensuite pris sa retraite, et l'absentéisme de ce collaborateur n'a jamais été pointé du doigt: ni par les successeurs de ce directeur, ni par le service des ressources humaines de l'établissement, rapporte la police.

Les enquêteurs ont pu recueillir des preuves de ses absences grâce aux registres de présence des employés, des témoignages de ses collègues, ainsi que des fiches de paie.

En 2016, le gouvernement italien avait durci sa législation liée au travail, car plusieurs enquêtes policières de haut niveau avaient révélé l'ampleur du phénomène d'absentéisme dans le secteur public.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :