Italie : une coalition droite/extrême-droite remporte l'élection en Basilicate

Une coalition de droite/extrême droite menée par la Ligue (extrême droite) a remporté une nouvelle victoire lors d'élections régionales dimanche en Basilicate (sud de l'Italie), dernier test avant les européennes du 26 mai.

Selon des résultats portant sur plus de 95% des sièges électoraux, le candidat de cette coalition régionale qui réunit principalement la Ligue de Matteo Salvini et Forza Italia (FI), le parti de Silvio Berlusconi, remporte 41,9% des voix. La Ligue obtient 19,2%, loin devant FI, qui doit se contenter de 8,9%.

Salvini gagne avec Berlusconi

Au niveau national, la Ligue gouverne avec le Mouvement 5 étoiles (M5S, antisystème), tandis que FI et les petits partis de la coalition sont dans l'opposition.

Mais au niveau local, dans de nombreuses villes et régions, la coalition FI-Ligue se maintient et a remporté six des sept dernières élections régionales.

Le centre gauche, en difficulté dans tout le pays depuis sa défaite lors des législatives de mars 2018, perd la région malgré un bon score (33,3%), qui en cache cependant un très mauvais: au sein de cette coalition, le Parti démocrate (PD), pilier du centre gauche en Italie, n'obtient que 7,8% des voix.

Le Mouvement 5 Étoiles faiblit

Le Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème) reste avec 20,4% le premier parti de cette région du Sud déshérité, mais ce score est également une énorme contre-performance après les 44% engrangés lors des législatives de 2018.

Le M5S poursuit ainsi une baisse marquée dans les élections locales successives et dans les sondages depuis son arrivée au pouvoir au sein d'un gouvernement d'union avec la Ligue.

"Merci, la Ligue a triplé ses voix en un an, victoire en Basilicate aussi", a réagi lundi matin son chef Matteo Salvini. "Mes salutations à la gauche et maintenant on change l'Europe".

Luigi Di Maio, chef du M5S, a lui aussi assuré se réjouir du résultat: Le M5S "est la première force politique en Basilicate. Une grande partie de la presse parle de +votes réduit de moitié en un an+ mais la vérité est que nous avons battu toutes les coalitions".

Prochain test le 26 mai pour les élections européennes où ce sera chacun pour soi.

A l'heure actuelle, les sondages au niveau national donnent la Ligue en tête avec environ 32% des intentions de vote, suivie par le M5S et le PD, au coude à coude, le premier estimé à 22% et le deuxième à 20%, loin devant FI, crédité de 10%.