Italie : les trains de nuit ont toujours du succès

A 23h à Rome, c’est l’heure de pointe à la gare : les trains de nuit vers différentes régions d’Italie sont sur le point de partir. Pour Syracuse, en Sicile, il faut compter 10 heures de trajet. Les compartiments ne sont plus partagés entre inconnus à cause du Covid-19. Les plus luxueux, avec plus d’espace et salle de bain incorporée, ont beaucoup de succès. En ce moment, 70% des places mises en vente sont occupées. Passer une nuit différente Les voyageurs sont souvent des habitués de la ligne. "Le trajet, qui est assez long, se passe pendant la nuit, on n’a rien à faire, on se repose, c’est vraiment très pratique", selon un passager. Un autre venu de Bologne enchaîne directement avec sa journée de travail à son arrivée à destination. Ce train n’est pas toujours rentable, mais il assure la continuité territoriale en reliant chaque nuit Sicile et continent. Pour beaucoup de voyageurs, c’est indispensable. "Ce que j’aime surtout, c’est passer une nuit un peu différente", estime une passagère. Les trains de nuit n’ont jamais été menacés, et se retrouvent être une alternative pour voyager sans correspondance et avec moins de contact en période de crise.