Italie: un suprémaciste blanc arrêté pour projet terroriste

La police italienne publie des photos à la suite de l'arrestation d'un suprémaciste blanc - Polizia di Stato
La police italienne publie des photos à la suite de l'arrestation d'un suprémaciste blanc - Polizia di Stato

Un jeune Italien, membre de l'organisation suprémaciste américaine "The Base", a été arrêté jeudi pour avoir projeté d'acquérir des armes et mener des "actions violentes", a annoncé la police.

Cet homme résidant à Bari, dans le sud-est du pays, est soupçonné de "recrutement à des fins de terrorisme, propagande et incitation à la violence" pour des motifs "raciaux, ethniques et religieux".

"Le suspect, agissant en 'loup solitaire', était prêt au sacrifice ultime 'au nom de la défense de la race blanche'", a indiqué la police dans un communiqué, sans préciser son âge.

Une référence à Breivik

Sur un emballage d'arme retrouvé à son domicile, il avait dessiné des symboles runiques et écrit "Breivik eroe" (Breivik héros), en référence au tueur d'extrême-droite norvégien Anders Behring Breivik qui avait tué 77 personnes en 2011.

Les mêmes inscriptions avaient été retrouvées sur le fusil semi-automatique de type AR-15 utilisé par Payton Gendron, un suprémaciste américain de 18 ans, pour tuer dix personnes, presque toutes noires, dans un supermarché de Buffalo, près du Canada, en mai dernier.

Les enquêteurs ont établi que l'Italien avait été radicalisé sur le réseau social "Sieg Heil" où il diffusait des contenus "antisémites, misogynes et néonazis", et cherchait à "se procurer des armes et la capacité d'en construire grâce à l'acquisition d'une imprimante 3D".

Article original publié sur BFMTV.com