Italie: sept morts dans un accident d'hélicoptère dont des citoyens turcs et libanais

Le mauvais temps a rendu difficile les recherches de l'appareil, disparu jeudi dans les montagnes du nord du pays.

Sept corps ont été retrouvés samedi dans l'épave d'un hélicoptère disparu jeudi dans les montagnes du nord de l'Italie, ont annoncé les services d'urgence, qui n'ont fait état d'aucun survivant.

Quatre citoyens turcs se trouvaient à bord de l'hélicoptère, a indiqué le ministère turc des Affaires étrangères, tandis que le président libanais Michel Aoun a déploré la mort de deux ressortissants du pays. Le pilote était italien, originaire de Venise, selon l'agence de presse Ansa, qui a indiqué que les autres victimes étaient en voyage d'affaires.

"Après la découverte sur le mont Cusna des restes de l'appareil disparu le 9 juin, les corps malheureusement sans vie des sept personnes à bord ont été retrouvés dans l'épave", ont annoncé les pompiers italiens sur Twitter. "Aucun survivant n'a été retrouvé", a ajouté le service de secours alpin sur Twitter.

Dans un communiqué publié vendredi, avant la découverte de l'épave, le ministère turc des Affaires étrangères avait confirmé que quatre de ses ressortissants se trouvaient à bord de cet hélicoptère ayant disparu après avoir quitté la ville de Lucques jeudi.

Des recherches difficiles

L'Armée de l'air italienne, les pompiers et les services de police ont participé aux recherches. Le mauvais temps a entravé les premières tentatives pour retrouver l'hélicoptère, disparu dans une zone montagneuse peu peuplée. Dans une vidéo publiée sur Twitter, un porte-parole de l'Armée de l'air italienne a déclaré samedi que les équipes de secours avaient dû se rendre à pied sur place où ils avaient découvert "tout brûlé".

Les deux victimes libanaises, Chadi Kreidy et Tarek Tayah, étaient cadres commerciaux pour la société industrielle libanaise Indevco, qui a expliqué dans un communiqué qu'ils étaient en voyage d'affaires en Italie. "Ils travaillaient à renforcer l'industrie libanaise et à lui fournir tout ce qui est nouveau et avancé", a expliqué le président libanais Michel Aoun, en présentant ses "sincères condoléances à leurs familles et à leurs proches".

Chadi Kreidy, âgé de 47 ans et père de quatre enfants, était un membre actif du Courant patriotique libre (CPL) du président Aoun. Tarek Tayah, 60 ans, était père de trois enfants. Sa femme, une créatrice de bijoux, est morte dans l'explosion massive sur le port de Beyrouth en 2020. Leur fille avait fait la une des journaux lorsqu'elle avait offert au président français Emmanuel Macron une broche en forme de Liban, fabriquée par sa défunte mère, lors de sa visite à Beyrouth au lendemain du drame.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Un crash d'hélicoptère évité de justesse en Inde

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles