Italie : Rocco Siffredi, star du porno, candidat à l’élection présidentielle

·1 min de lecture
« Après tout, il est bien connu que j’ai fait plus de bien au pays que tous les politiques réunis », s'est amusé l'acteur.

Le célèbre acteur italien a officialisé sa candidature alors que le Parlement peine à nommer le successeur de Sergio Mattarella.

Ce n'était au départ qu'une simple blague. Alors que l'élection du président de la République italienne s'éternise au Parlement, Rocco Siffredi a annoncé sa candidature sur Instagram. Le roi du porno semble profiter du chaos d'un vote dynamité par l'abstention ou les votes blancs à droite comme à gauche, en l'absence d'accord sur un nom. Samedi 29 janvier, aucune fumée blanche n'était visible à l'horizon malgré l'organisation de cinq scrutins.

« C'est un grand plaisir d'entendre que la politique n'est plus la chose ennuyeuse et triste à laquelle nous étions habitués, donc à la lumière des nouvelles ouvertures au monde du porno, dont, comme vous le savez, je suis un représentant établi, je déclare officiellement ma candidature au rôle de président de la République », a lâché le quinquagénaire le 20 janvier. Et de poursuivre avec malice : « Après tout, il est bien connu que j'ai fait plus de bien au pays que tous les politiques réunis. »

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Rocco Siffredi (@roccosiffredi_official)

J’ai donc décidé d’aller de l’avant et de formaliser officiellement ma candidatureRocco Siffredi

Mais l'enthousiasme des fans de l'acteur qui ont explosé de joie par milliers en commentaires de la publication a transformé cette farce en réalité. L'homme aux 1 300 films a en effet officialisé sa candidature quelques jours après : « Vous êtes fous, j'ai reçu avec grand plai [...]

Lire la suite

VIDÉO - Présidentielle en Italie : 6 tours de scrutin, et toujours aucun élu

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles