Italie : Le président dénonce une « attaque lâche » après la mort de son ambassadeur en RDC

20 Minutes avec AFP
·1 min de lecture

DIPLOMATIE - L’ambassadeur italien Luca Attanasio, 43 ans, « est décédé des suites de ses blessures » par balles après que son convoi a été attaqué par des hommes armés

Le président italien Sergio Mattarella a dénoncé ce lundi « l’attaque lâche » qui a coûté la vie à son ambassadeur en République démocratique du Congo (RDC)​, Luca Attanasio, à un militaire italien Vittorio Iacovacci et à leur chauffeur.

« La République italienne est en deuil pour ces serviteurs de l’Etat qui ont perdu leur vie dans l’exercice de leurs fonctions », a ajouté Sergio Mattarella en déplorant « l’acte de violence » perpétré. L’ambassadeur Luca Attanasio, 43 ans, « est décédé des suites de ses blessures » par balles, a déclaré à l’AFP une source diplomatique de haut rang à Kinshasa. Le ministère italien des Affaires étrangères a confirmé peu après, en faisant part de sa « profonde tristesse ».

Blessé à l’abdomen

En visite de terrain avec le Programme alimentaire mondial (PAM) au nord de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, l’ambassadeur et son convoi ont été pris pour cible par des hommes armés non-identifiés vers 10h15, selon le diplomate de haut rang. Gravement « blessé par balles (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Italie : Un procès s’ouvre pour pollution plastique en mer, une première dans le pays
Italie : Mario Draghi devient officiellement Premier ministre et nomme son gouvernement
Italie : Mario Draghi prête serment pour diriger le pays