Italie : pourquoi les élections législatives pourront avoir des conséquences pour l'Union européenne

© RICCARDO FABI / NURPHOTO / NURPHOTO VIA AFP

L'Europe attend très fébrilement le résultat du vote aux élections législatives italiennes . Les Italiens sont appelés aux urnes ce dimanche pour élire leur nouveau Premier ministre, après la démission poussée de Mario Draghi fin juillet. La favorite de cette élection est Giorgia Meloni, leader d'extrême droite . La politicienne de 45 ans, religieuse, conservatrice et antisystème pourrait devenir la première femme d'Italie à prendre la tête d'un gouvernement et cela inquiète l'Europe.

>> Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici

Une eurosceptique à la tête de l'Italie ?

Cette élection intéresse tant l'Europe parce qu'elle pourrait avoir d'importantes conséquences. À Bruxelles, on s'inquiète de voir un second membre des 27 placer l'extrême droite au pouvoir, après la Suède il y a dix jours. Et en particulier une eurosceptique à la tête de la troisième puissance européenne.

D'autant que l'Italie pourrait trouver du soutien auprès de la Suède, mais également de la Pologne et de la Hongrie, deux pays en conflit avec la Commission européenne qui leur reproche des atteintes à l'État de droit.

>> LIRE AUSSIAntisystème, patriote... Qui est Giorgia Meloni, la femme en passe de diriger l'Italie ?

Ursula von der Leyen pourrait envisager des sanctions contre l'Italie

Ursula von der Leyen , la présidente de cette commission, a déjà anticipé la victoire de l'extrême droite et menace l'Italie de sanctions en cas d'atteinte aux principes démocr...


Lire la suite sur Europe1