Italie, Pologne, Autriche... Ces pays qui allègent leurs mesures de restriction contre le Covid-19

Jeanne Bulant avec AFP
·4 min de lecture
Le Colisée a rouvert ses portes le 1er février 2021 à Rome - Vincenzo PINTO © 2019 AFP
Le Colisée a rouvert ses portes le 1er février 2021 à Rome - Vincenzo PINTO © 2019 AFP

À contre-courant de la majeure partie de l'Europe, qui est contrainte de se refermer sur elle-même face aux assaults de la pandémie de Covid-19, certains pays européens, eux, font le choix de desserrer la vis.

Jeudi dernier, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a pourtant averti qu'il était "trop tôt pour assouplir" les restrictions en raison de la circulation "encore très élevée" du virus. De nombreux pays européens ont d'ailleurs renforcé leurs restrictions de circulations, à l'image de la France, l'Allemagne ou encore du Portugal.

· L'Italie lâche du lest

L'Italie a annoncé ce lundi assouplir ses mesures de restriction dans la plupart de ses régions. Dans le pays, plus aucune région n'est classée rouge, le niveau de risque le plus élevé.

Cet abaissement du niveau de risque, décidé sur la base de critères comme le taux d'occupation des services de réanimation ou le taux de propagation du virus, permet donc la réouverture des bars et restaurants en journée et facilite les déplacements.

Les musées peuvent aussi rouvrir, mais seulement en semaine, pas le week-end, pour éviter les concentrations de personnes. Des lieux emblématiques comme le Colisée ou la Chapelle Sixtine ont ainsi pu rouvrir leurs portes. Même si le couvre-feu reste en vigueur sur tout le territoire national de 22 heures à 5 heures, cet assouplissement contredit la tendance générale des autres pays européens à édicter des restrictions plus sévères.

Ce week-end, alors que cet assouplissement avait été annoncé mais n'était pas encore en vigueur, des milliers de personnes se sont déversées dans les rues et les parcs des grandes villes, conduisant le ministre de la Santé Roberto Speranza à lancer une mise en garde à la population.

· La Pologne rouvre musées et centres commerciaux

Les musées, bibliothèques, galeries d'arts et centres commerciaux ont rouvert lundi en Pologne, où les restrictions pour lutter contre le coronavirus ont été allégées. La plupart des écoles resteront pour leur part fermées au moins jusqu'en mars, a toutefois déclaré le ministre de la Santé Adam Niedzielski.

Les bars, restaurants, hôtels, discothèques et clubs de gymnastique resteront également fermés jusqu'au 14 février au plus tôt. Le nombre de nouveaux cas et de décès est en régression en Pologne ces derniers jours.

Lundi, le ministère de la Santé a fait état de 2503 nouveaux cas et 42 décès liés à la maladie Covid-19 ces dernières 24 heures.

· Réouvertures prochaines en Autriche

Le gouvernement autrichien a annoncé lundi soir un assouplissement du confinement en place depuis le 26 décembre: les écoles, musées et magasins vont rouvrir le 8 février.

"Nous sommes loin de notre scénario idéal", a reconnu le chancelier Sebastien Kurz, "cependant il faut prendre en compte "d'autres aspects", a-t-il souligné, citant notamment le besoin urgent des enfants de revenir en classe après des semaines de fermeture, ainsi que les aspects sociaux et psychologiques.

Les élèves, qui n'ont eu que quelques jours de cours depuis début novembre, vont pouvoir retrouver leurs professeurs et camarades, avec des tests réguliers et un système de rotations pour ceux des collèges et lycées. Les magasins pourront également rouvrir leurs portes, de même que les musées, coiffeurs et zoos. Le gouvernement a rappelé l'obligation pour les clients et visiteurs de porter des masques FPP2, plus filtrants.

Un bilan sera dressé le 15 février: le sort des restaurants, événements sportifs et culturels sera alors débattu. Mais si le nombre de contaminations repart à la hausse, il faudra de nouveau serrer la vis, a prévenu le chancelier.

Seule exception au confinement décrété à Noël, les sports en plein air restent autorisés, en particulier le ski. Plusieurs foyers de contamination ont été découverts ces dernières semaines et des étrangers ont afflué, suscitant le courroux d'une partie de la population. L'Autriche, relativement épargnée par la première vague, enregistre actuellement plus d'un millier de nouveaux cas quotidiens.

· Le semi-confinement levé dans la capitale norvégienne

En Norvège, le gouvernement a levé ce samedi les mesures de semi-confinement à Oslo et sa région, prises le week-end dernier après la détection de cas du variant britannique.

La semaine passée, les autorités avaient mis en place un régime de semi-confinement dans la région de la capitale norvégienne, et fermé les frontières à la plupart des non-résidents pour éviter la propagation de variants du coronavirus susceptibles d'être plus contagieux.

Article original publié sur BFMTV.com