Italie: les paquebots à Venise, c'est fini

Les grands paquebots vont disparaître du centre-ville de Venise (Italie), ainsi en a décidé le gouvernement. Une nouvelle très bien accueillie par les habitants de Venise qui ne les supportaient plus. Certains avaient même manifesté pour que ces immeubles flottants, qui rasaient les quais de la place Saint-Marc et menaçaient les habitations, cessent de traverser la cité italienne. "Ils ne sont pas compatibles avec notre écosystème, pas compatibles avec la vie des citoyens. Ils sont très dangereux et polluants", témoignait une jeune femme lors d’une manifestation, le 20 août 2019. Un nouveau port excentré Plusieurs accidents ont durablement marqué les esprits. En juin 2019, un navire de 92 000 tonnes a achevé sa course folle contre un quai, faisant quatre blessés. La même année, un autre paquebot a frôlé les terrasses du quartier des Jardins. Des maisons ont alors été submergées par la vague. Par ailleurs, depuis un an, les bateaux de croisière ont disparu de la circulation à Venise, à cause de la crise du coronavirus. Le centre-ville a été stabilisé et tout un chacun comprend l’utilité de la nouvelle interdiction. Le maire adjoint chargé du tourisme et du développement économique, Simone Venturini, admet lui aussi que le tourisme de masse a fait bien du mal à sa ville. De l’argent public devrait compenser le manque à gagner. Un nouveau port hors de la lagune devrait être construit.