ITALIE. Opération Monti : Super Mario ou Mini Mario ?

Mario Monti est une icône internationale : à 69 ans, il peut se vanter d’être non seulement connu, mais apprécié dans le vaste monde globalisé des décideurs politiques et économiques. Ex-professeur à la prestigieuse université Bocconi de Milan, ex-commissaire européen à la Concurrence, et maintenant ex-Président du Conseil italien, "Super Mario", fort de la poigne qu’il a su montrer durant l’année 2011-2012 à la tête de l’exécutif, fort de ses capacités techniques à surmonter la tragédie des "années Berlusconi", pouvait tranquillement attendre que ses compétences "super partes" soient couronnées par une charge encore plus prestigieuse. On parlait de lui comme futur Président de la République, le mandat de Giorgio Napolitano venant à échéance en avril. Ou comme éventuel futur Président de la Commission européenne.

Seulement voilà : le grand commis, le technocrate au-dessus des partis, a pris goût au cours de ses treize mois au Palazzo Chigi aux jeux de la politique. Il n’a pas résisté au plaisir d’être un leader comme les autres, à la tête d’une coalition, aussi modeste soit-elle. Et il s’est lancé dans l’arène, il est "monté en politique", comme il dit, réécrivant la formule célèbre de Silvio Berlusconi qui avait annoncé en 1994 devoir, lui, "descendre en politique" ... Et l’homme au-dessus de la mêlée s’est jeté en pâture aux médias, poussé par le besoin irrésistible de ressembler à la classe dirigeante de son pays. Y a-t-il gagné quelque nouveau prestige ?

Berlusconi écarté

Certes, son nom dans la formule "Agenda (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

ITALIE. Opération Monti : Super Mario ou Mini Mario ?
ITALIE. Monti mènera une coalition centriste aux législatives
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.