Italie : le nombre d'accidents du travail atteint des sommets

·1 min de lecture

Triste record en Italie. La presse locale révèle que le nombre de morts dans des accidents du travail a atteint un record cette semaine. Au total, onze travailleurs ont été tués en l'espace de deux jours, déplore le Corriere della Sera. De Milan à Palerme, la presse raconte le déroulé des accidents fatals : l'agriculteur fauché par sa moissonneuse batteuse, l'ouvrier tombé d'un échafaudage haut de 30 mètres, un autre asphyxié à l'azote. "L'Italie pleure ses victimes du travail", titre La Stampa.

>> Retrouvez les revues de presse internationale tous les jours à 6h50 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Trois décès par jour sur son lieu de travail

En Italie, trois personnes meurent chaque jour dans les usines, sur les chantiers et dans les exploitations agricoles. Un véritable drame qui n'a jamais de fin. "À qui la faute ?", s'interrogent les médias italiens. Difficile d'y répondre, mais plusieurs facteurs sont pointés du doigt : les nouvelles recrues ne sont pas assez formées, il y a des carences dans la sécurité, dénoncent les syndicats.

Pour répondre à cette véritable hécatombe, le gouvernement de Mario Draghi s'apprête donc à serrer la vis. Des sanctions sévères seront désormais infligées aux entreprises qui mettent leurs employés en danger de mort.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles