Italie : des mesures toujours plus drastiques pour lutter contre le coronavirus

Les médecins et les hôpitaux italiens n'arrivent plus à suivre la cadence, pourtant l'épidémie de Covid-19 est loin d'être maîtrisée. "Il y a pratiquement 200 morts supplémentaires soit 827 victimes en Italie. Au rythme actuel malheureusement, il y aura plus de 1 000 morts demain (jeudi 12 mars). Le chef de la région lombarde demande une interdiction totale de toutes les activités", explique le journaliste Alban Mikoczy, en duplex depuis Rome (Italie). Un bilan alarmant Toute l'Italie est confinée jusqu’au 3 avril. Le président de la région de Lombardie demande une fermeture définitive des cafés et des restaurants jusqu'à la fin du confinement. "Actuellement, ils sont ouverts jusqu'à 18 heures. Lui ne veut laisser ouverts que les commerces alimentaires et les pharmacies. Une initiative relayée par Matteo Salvini qui demande une interdiction au niveau national. Le gouvernement réserve sa réponse. Elle devrait intervenir dans la soirée", précise le journaliste.